h1

Fleurs de Bach

janvier 24, 2010

Petit lien comme ça un site bruxellois sur les fleurs de Bach
J’aime beaucoup le design très sobre 🙂

voici ce que dit wikipédia de ces fleurs : « Tout comme l’homéopathie, la thérapie florale se présente comme une thérapie globale de l’individu. Les essences de fleurs sont recueillies à partir de plantes saines trempées dans l’eau, au soleil. Une autre méthode est la décoction, c’est-à-dire que les fleurs sont recueillies à partir de plantes saines trempées dans l’eau, et portées à ébullition durant trente minutes. Il n’y a pas de dynamisation avec les « fleurs de Bach » ». (http://fr.wikipedia.org/wiki/Fleurs_de_bach consulté le 24 janvier 2010)

Publicités
h1

Nouveau site revue Emulations – N° 6 Regards sur notre Europe

septembre 30, 2009

La revue Émulations à changée d’adresse web vous pouvez la retrouver à l’adresse suivante : www.revue-emulations.net

Par ailleurs le sixième numéro aura pour titre Regards sur notre Europe et regroupe les contributions de 18 jeunes chercheurs – accès à la table des matières de Regards sur notre Europe

h1

Lodel ou Google Documents. Comment mettre en ligne des textes longs et complexes en version html ?

juin 10, 2009

Petite note sur l’édition de la revue en ligne Emulations.

Comme le sait toute personne ayant déjà tenté l’expérience, mettre en ligne un article de longue taille rédigé avec Word et espérer lui donner un aspect acceptable peut être un véritable casse tête. Au bout de trois ans de tentatives infructueuses, nous avons trouvé une solution !

logo google docs

logo google docs

Au nombre des problèmes à résoudre, comptons la difficulté de placer le texte dans un espace réduit de la page web, l’impossibilité de manipuler les notes de bas de page systématiquement renvoyées tout en bas de la page web ou encore la disparition fréquente des illustrations et des images. Ne parlons même pas du lay-out général de la page web mise en ligne qu’il est impossible de faire ressembler, ne fut-ce qu’un tant soit peu,  au lay-out de notre page d’accueil. Bref, mettre un article de longue taille et au format complexe en ligne avec les outils proposés par Word (ou par OpenOffice) donne un résultat catastrophique.

C’est pour cette raison que depuis trois ans, les articles de la revue ne sont disponibles qu’en PDF.

Nous éditons le site web de la revue avec le logiciel iweb de mac. Ce logiciel ne permet pas non plus de gérer facilement des contenus textes complexes puisque quand il est confronté à des notes de bas de pages importées de Word, il les supprime sans autres formes de procès. Depuis trois ans nous avons donc testé différentes possibilités pour mettre (enfin) notre contenu en version html grâce au logiciel Google Documents.

Ce choix ne s’est pas fait facilement. Lors de la mise en place de notre site web, notre premier réflex fut évidement de regarder du côté de Revues.org (leader de la mise en ligne de revue de sciences humaines) pour voir comment ils s’y prennent pour mettre en ligne tant de contenu scientifique au format html et de parvenir à une si bonne qualité de présentation au iconeformat HTML. Réponse : confronté à la même difficulté que nous, ils ont développé leur propre logiciel de gestion de contenu en ligne CMS appelé Lodel. Lodel est capable, grâce un outil puissant de conversion de documents en XML et XHTML (Servoo), d’intégré les contenus complexes des articles directement dans les sites web des revues. Les éditeurs de la revue peuvent alors manipuler les textes très facilement. Les sites des revues hébergées par Revues.org fonctionnent donc comme des blogs (très) améliorés permettant de travailler la mise en forme d’articles complexes directement en ligne à partir d’une version Word de l’article  importée dans le serveur. Bref, l’outil exact que nous cherchions.

En 2007 et 2008, nous avons tenté d’employer ce logiciel puissant pour mettre en ligne notre contenu. Après installation sur notre serveur, nous avons pu très facilement mettre en ligne des versions html de nos articles très lisibles. Nous avons cependant choisi de ne pas donner accès à ces articles aux visiteurs de la revue pour plusieurs raison.

Le principal problème survenu est que nous n’avons pas réussi à intégrer graphiquement les articles édités avec Lodel dans notre site web. Lodel, comme tous les logiciels CMS, permet de réaliser et de construire l’ensemble du site web à partir d’une base de données. Il permet également de séparer la gestion du contenu du site de l’aspect graphique. L’aspect graphique de tout le site étant définit par des Templates (des gabarits) autonomes écrits dans un langage développé par les concepteurs de Lodel, le Lodelscript. Lire le reste de cette entrée »

h1

Emulations sous format HTML

juin 4, 2009

Nous avons enfin trouvé une manière facile et donnant des résultats assez satisfaisants pour mettre en ligne le contenu de la revue (Emulations) sous format HTML. Jusque maintenant, sauf exception, les articles n’étaient disponibles qu’au format PDF ce qui ne permettait pas d’utiliser toutes les possibilités offertes par le web notamment en terme de référencement et de fluidité de la navigation pour les lecteurs.

Après trois ans de recherche et de test, nous avons décidé d’employer le logiciel Google Documents pour réaliser cette mise en ligne. Ce logiciel permet en effet de produire des pages web présentant du contenu texte complexe en gardant une grande flexibilité dans la production du lay-out. 

Voici donc en avant première les premiers articles au format HTML de la revue…

  1. Philippe Boudes | Simmel et l’approche sociologique de l’environnement  

    Grégoire Lits | Tiers et objectivité sociale chez Simmel 

    Brieg Capitaine et Antoine Marsac | Du conflit simmelien à l’approche wieviorkaienne de la violence : exploration de la notion de « cas-limite» 

    Cécile Estival | Une typologie des intérêts et valeurs accordés aux clichés d’imagerie médicale par les patients atteints d’un cancer 


    Bonne lecture à tous ! 


h1

Tractablog

avril 9, 2009

Ouverture d’un blog sur consacré au Tractatus de Ludwig Wittgenstein : le tractalog

h1

Barthe Yannick (2006), Le pouvoir d’indécision. La mise en politique des déchets nucléaires, Economica, Paris.

mars 18, 2009

Note de lecture :

Barthe Yannick (2006), Le pouvoir d’indécision. La mise en politique des déchets nucléaires, Economica, Paris.

Introduction

« les déchets nucléaires ne sont pas seulement des matières dangereuses dont il faudrait se protéger pour des millier d’année. Se sont aussi des problèmes politiques » (p.1)

« Mais si les déchets nucléaires peuvent aisément recevoir la qualification de problèmes politiques c’est aussi, surtout peut-être, en raison du traitement particulier dont ils font l’objet de la part des autorités publiques. Les plus dangereux d’entre eux, (…), ont donné naissance à une loi en 1991 ? La première en France dans ce secteur. Signe tangible d’une prise en charge directe du problème par les instances politiques, cette loi traduit un changement de mode de gouvernement dans ce domaine. » (p.1)

Ce livre trouve son origine dans une question simple : comment un dossier jugé « purement technique » peut-il soudain de voir reconnaitre le statut de « véritable problème de société appelant une solution d’ordre politique » ? (p.2)

Lire le reste de cette entrée »

h1

RUI Sandrine, (2004), La démocratie en débat. Les citoyens face à l’action publique, Paris, Armand Colin.

mars 18, 2009

Note de lecture

La démocratie en débat. Les citoyens face à l’action publique

 

Chapitre 1

p. 28 : Convention d’Aahrus Unesco 2002 : pose le principe d’une gestion de l’environement par tous et pour tous.

l’obtention de fonds européens est subordonnée à un devoir de faire participer les populations concernées par les politiques publiques

p. 30 : CDNP = Commission nationale du débat publique

 

p. 48 : concertation  = moyen de réconcilier le local et le global

 

p.51 : institutionnalisation du débat publique à notamment pour but de refonder la légitimité des choix collectif

 

« elles sont la réponse contemporaine à une problématique ancienne qui est celle des conditions de production de décisions légitimes. La question à laquelle elles répondent est bien celle-ci : Comment faire en sorte que les choix émanant de la puissance publique soient … d’intérêt général ? Autrement dit : Comment faire des choix qui apparaissent comme juste et utile à la collectivité et de surcroît émanent d’elle ?»

 

p. 52 : « Nécessairement immanente, l’utilité publique d’une décision n’a de sens qu’au regards des valeurs qui ont cours à un moment donné d’une société. Signifiant sans signifié fixe, il revient alors à la démocratie de préciser ses contours et de valider les buts retenu comme étant d’intérêt général (conseil d’Etat, 1999)».

  Lire le reste de cette entrée »